Bruno, les Cadres et la dégressivité des indemnités chômage…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bruno Le Maire (BLM), Ministre de l’économie et des Finances, ancien UMP de Droite passé à Gauche chez LREM dans le but désintéressé, non opportuniste et altruiste d’obtenir un maroquin, était ce 18 juin 2019, l’invité politique d’Audrey Crespo-Mara (ACM), sur Europe 1.

 

L’entame de l’interview par ACM concernait la dégressivité des indemnités chômage des cadres, envisagé par le Gouvernement E Philippe sous la houlette du Président E Macron.

Et là, je dis coup de gueule magistral parce que vraiment ‘’y-en-a ras la casquette de ces pieds nickelés politiques qui n’ont jamais bossé en entreprise, avec leurs poncifs à deux balles’’

 

Je ne m’énerve pas, j’explique !!

 

ACM « les indemnités chômage des cadres vont baisser, elles vont devenir dégressives. Si les indemnités diminuent, il sera logique que les cotisations patronales diminuent, le MEDEF le demande, c’est ce que vous avez prévu ? »

Chère Audrey, pourquoi baisser uniquement les cotisations patronales ?

 

BLM « Nous verrons ce que répondra le 1er ministre dans quelques heures, ce que je sais en tous cas, c’est que nous avons aujourd’hui en France un système d’indemnisation du chômage parmi les plus généreux en Europe et le niveau de chômage encore parmi les plus élevés en Europe, donc, il y a quelque chose qui cloche et réformer le système d’indemnisation du chômage, ça n’a qu’un seul objectif, le plein emploi »

 

’Nous verrons ce que répondra le 1er ministre’’ : En son temps, un certain Coluche disait « quand t’as que ça à dire, le mieux c’est encore de fermer ta G…..’’

 

Mais mon bon Bruno, le système est généreux à hauteur de ce que cotise les cadres et il n’y a aucune connexion entre le niveau d’indemnisation et le taux de chômage. Le taux de chômage dépend des emplois créés et disponibles !! La partie des chômeurs de complaisance est faible et encore plus chez les Cadres. Vous croyez franchement qu’un cadre qui touche 30% de moins que son salaire, se complaît dans cette situation ? Sérieusement ?

 

’Réformer le système d’indemnités pour générer le plein emploi’’ : Ah, c’est vrai vous avez une agrégation de lettres modernes, fait l’IEP et l’ENA. Vous n’avez jamais travaillé en entreprise – Alors petit rappel : la création d’emploi est au chômage ce que le préservatif est au Sida. Moins d’indemnités pour une catégorie qui sur-finance déjà ses besoins ne génèrera pas d’emplois– D’ailleurs, le Danemark en est un exemple flagrant. C’est le pays le plus généreux d’Europe, avec un taux de chômage le plus bas. Allez, parlons également de la situation des intermittents du spectacle employés à merci par contrats courts, dont la caisse est très largement déficitaire et qui sont employés par des entreprises ‘’riches’’, dont France Télévision. Pollueurs payeurs ?

 

ACM «  Aujourd’hui, les contributions des cadres financent 30% de l’assurance chômage, alors qu’ils ne touchent que 18% du total des allocations versées. Faut-il les faire payer encore plus ? »

 

BLM « Mais ils ont aussi une des durées d’indemnisation les plus longues en Europe, alors même que le chômage des personnes les plus qualifiées en France, il est de 5 ou 6%, il est très faible. Donc l’objectif c’est de remette de la justice et de l’efficacité dans ce système, de la justice, c’est faire en sorte que si on retrouve plus facilement un emploi et bien on puisse avoir de la dégressivité, de l’efficacité, c’est accompagner d’avantage les chômeurs et c’est faire en sorte qu’au bout du compte, l’indemnisation du chômage, serve à vous protéger contre le chômage, et surtout à retrouver un emploi le plus rapidement possible, pas à vous installer dans une période de chômage qui dure trop longtemps et qui vous gêne dans la recherche et la reprise de l’emploi »

 

Oh, oh, oh, que voilà une belle langue de bois pour ne pas répondre à la question. Quand une catégorie finance 30% des ressources et en consomme seulement 18%, cela s’appelle participer activement à la justice sociale par une contribution importante. Ce que vous voulez faire et que vous ne dites pas, c’est que vous allez creuser plus encore l’écart et pénaliser les cadres. Ce n’est pas remettre de la justice et encore moins de l’efficacité. Au fait, à quel régime d’assurance chômage êtes-vous affilié ? Comment ça marche ?

 

Concernant la comparaison des systèmes d’indemnisation chômage en Europe, cela est réputé particulièrement complexe compte tenu des spécificités des pays et d’ailleurs, en janvier 2015, Isabelle Grandgérard-Rance, directrice adjointe des affaires juridiques de l’Unedic, concluait son étude comparative des systèmes d’indemnisation au niveau Européen comme suit : « Si l’on prend la durée d’indemnisation, les conditions d’accès et les montants d’indemnisation, la France se situe dans la moyenne haute des pays européens. Pour autant, si l’on prend des parcours d’individus sur une durée de cinq ans, intégrant à la fois des périodes de couverture d’assurance chômage et des dispositifs de solidarité, le système d’indemnisation du chômage en France se situe dans la médiane des pays européens. »

 

‘’…/… de la justice, c’est faire en sorte que si on retrouve plus facilement un emploi et bien on puisse avoir de la dégressivité …./…’

 

Et si l’on abordait Monsieur le Sinistre, la condition des chômeurs de plus de 50 ans, cadres ou pas d’ailleurs ? Êtes-vous connecté à la même planète ? Après 50 ans c’est dur, après 55 ans, c’est très très dur, après 60, c’est mort !! Il est vrai vous concernant que quoi que vous fassiez, vous avez toujours derrière vous l’assurance de votre statut de haut fonctionnaire. Il est vrai également que vous avez vos amis politiques pour vous parachuter au bon endroit comme lors des législatives de 2007.

 

‘’…/… c’est accompagner d’avantage les chômeurs et c’est faire en sorte qu’au bout du compte, l’indemnisation du chômage, serve à vous protéger contre le chômage…/…’’

 

Vous rendez-vous compte de l’ânerie ahurissante de ce propos ?

 

Mais Bruno, ce n’est pas l’indemnisation du chômage qui vous protège du chômage, c’est la création d’emplois et donc la bonne santé économique du pays et l’utilisation par l’État des finances publiques (c’est-à-dire notre pognon), correctement. Cela vous ne le savez pas, mais sur les 40 dernières années notamment, la gestion des finances publiques par vous-même et vos amis de tous bords, vous aurait propulsé vers un licenciement direct d’une entreprise du privé pour manque de compétences professionnelles et banqueroute !!

 

‘’…/… c’est accompagner d’avantage les chômeurs …/…’’

 

Pôle Emploi ? On fait un test à l’aveugle Bruno ? Les propositions d’emploi de Pôle emploi, c’est de mettre à disposition des chômeurs les offres que l’on trouve partout et sur Indeed notamment, dont 40 à 50% sont des fakes servant à alimenter les fichiers de candidats potentiels des cabinets de recrutement. Quant à la compétence des ‘’agents’’ sur la rédaction d’un CV ou d’une lettre de motivation, il faudrait déjà qu’ils en aient fait un jour ou qu’ils aient été formés pour cela.

 

Monsieur le Ministre, nous n’avons pas tous la possibilité d’obtenir un emploi protégé d’assistant parlementaire en étant artiste peintre (pas en bâtiment évidemment). J’espère que l’entretien d’embauche n’a pas été trop dur pour la candidate.

 

En conclusion, redescendez sur notre planète SVP. Reprenez contact avec la réalité et avec des Cadres au chômage prêts à traverser non pas la rue, mais le pays ou les frontières pour trouver du boulot.

 

Je me moque un peu de vous, mais en même temps, c’est vous qui avez commencé !!

 

 

©Philippe-Jean Fiedler von Kronach - Tous droits réservés - Juillet 2019

Le Blog

Le Blog et les articles
Retour vers la page Accueil
Retour vers la page Accueil