Le Pilote de Chasse (1)
[Seul, il volait dans les étoiles]

On demande souvent à un Manager, s’il est Team Player. Parfois, on ose le demander également aux différents membres de l’équipe ou de l’entreprise, du comptable, au marqueteur, en passant par le responsable logistique, mais cela est rare et pourtant.

Team Player, voilà une expression des plus actuelles et branchée zénitude. Évidemment, une réponse négative vous exposerait in petto à quelques quolibets et pour cause. Aujourd’hui, on est Tribal d’où probablement le succès de Game of Thrones. Encore faut-il cependant, et je le rappellerai souvent dans mes articles, que cette valeur en soit une vraie au sein de l’organisation et non simplement une déclaration d’intention marketing ou sociétale !!

Mais, qu’est-ce donc être ‘’Team player’’ ?

Je fais partie de cette génération qui a connu le Service militaire, la conscription et j’ai choisi d’œuvrer en tant que fusilier commando parachutiste, Fusco, dans l’Armée de l’Air. C’est là que j’ai découvert et côtoyé les fameux Pilotes de Chasse, ces artistes, ces petits génies de la chorégraphie aérienne qu’ils sont, pour éviter autant que possible de se faire plomber l’arrière train en mission.

Quelle classe, quel aura, quel prestige auprès de la gente féminine. Qui n’a pas en tête les Chevaliers du Ciel avec Jacques Santi et Christian Marin ou pour les plus jeunes générations, le très sexy* Tom Cruise de Top Gun (*affaire de goût, évidemment).

Oui, mais voilà. Le pilote de chasse est un peu comme le super commercial, le Cador. Tout seul, il finit par perdre ses poils pour finir … à poil, et c’est bien cela qu’il faut conserver en tête, car derrière le héros qui a le séant assis sur un moteur fusée, il y a une bonne quinzaine de personnes qui permettent au fer à repasser de décoller et de rester en vol.

Team Player n’est donc pas l’affaire d’une seule personne et chacun le sait, ‘’seul on va vite, à plusieurs, on va loin’’.

La première qualité d’un Team Player, c’est de comprendre qu’il ne représente qu’une partie de la solution et que cela est identique pour tout le monde au sein de l’organisation.

Ainsi donc, le pilote (ou le super commercial, le super manager, etc…), devra garder en tête que sans cette logistique forte, cette implication du mécano avionique, des opérateurs d’armement, des techniciens de maintenance, logisticiens, contrôleurs aériens et commando de l’Air, il ne pourrait pas faire grand-chose.

Et cela est exactement la même chose pour chacun des membres de l’équipe.

Si vous êtes DG, n’oubliez pas le rôle capital que joue le contrôleur de gestion ou le comptable pour votre vision de la situation financière,

Si vous êtes commercial, n’oubliez pas le rôle majeur que jouent les ADV, ces relais essentiels du service commercial,

Si vous êtes opérateur sur une ligne de production, n’oubliez pas que le commercial assurant les ventes, valorise et protège votre emploi.

Être Team Player n’est donc pas une attitude de manager ou de responsable, mais l’affaire de tous, comme dans une usine ou sur un chantier pour la sécurité individuelle et collective.

Vous avez l’impression que ce que vous venez de lire vous est familier et que ce sont des valeurs partagées dans votre entreprise ? Alors prenez du recul et posez des questions autour de vous, à vos collègues en leur demandant quel est l’impact de votre travail sur le collectif et/ou sur le leur.

Le Team Player :

 

Alors, êtes-vous Team Player ?

 

Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite.
Henry Ford

 

(1) Hommage au CNE Sébastien Nativel (Originaire de l’île de la Réunion) dit Babouc et à Claire Mérouze dite Sharon, 1ère femme pilote sur Rafale (2012) et évidemment, à Caroline Aigle (†), 1ère femme pilote de chasse en France.

 

©Philippe-Jean Fiedler von Kronach - Tous droits réservés - Juin 2019

Le Blog

Le Blog et les articles
Retour vers la page Accueil
Retour vers la page Accueil